07.84.11.27.36 Contact@dtguepes.fr

Quels sont les hyménoptères considérés comme nuisibles ? 

 

Dans la catégorie des nuisibles, nous retrouvons essentiellement les guêpes, les frelons asiatiques et les frelons européens. 

La guêpe est un insecte qui peut être solitaire ou social. Les guêpes solitaires vivent et travaillent seules, tandis que les guêpes sociales vivent en colonie et construisent un nid. Ce sont les femelles qui portent un dard venimeux et qui peuvent piquer les humains.

Le frelon européen est la plus grosse espèce de guêpes européennes. Il est assez inoffensif et très peu agressif, sauf lorsqu’il est près de son nid. C’est le seul insecte qui est actif de jour comme de nuit.

Le frelon asiatique est plus petit que le frelon européen. Il est très agressif lorsque l’on s’approche trop près de son nid, et il peut attaquer en groupe dès lors qu’il se sent menacé.

Quelles solutions pour les autres insectes non nuisibles ?

 

Il est important de ne pas intégrer tous les hyménoptères dans la catégorie des nuisibles.

Les abeilles et les bourdons sont des espèces nécessaires à la préservation de la flore. Ce sont des insectes pollinisateurs qui permettent aux espèces végétales de se reproduire. 

Les abeilles ne sont pas des prédateurs, elles sont très souvent inoffensives et ne chasse pas pour se nourrir. 
Cependant, les abeilles défendent tout de même leur nid. Elles utilisent leur dard, pour injecter du venin à leur agresseur lorsqu’elles se sentent menacées. Leur abdomen est arraché en même temps que leur dard, puis elles meurent, c’est pourquoi elles ne peuvent piquer qu’une seule fois, contrairement à d’autres hyménoptères.

Les bourdons ne sont pas agressifs et ne vont piquer que par auto-défense ou s’ils sont dérangés près de leur nid. Comme les abeilles, ils sont en constante régression. Des espèces ont même complètement disparus de certaines régions.

Tout comme les abeilles, comme ils ne posent quasiment pas de problème et qu’ils sont nécessaires à la biodiversité, il faut y faire attention et donc il est préférable de ne pas détruire leurs nids.

Un essaim d’abeilles reste tout de même quelque chose d’embêtant auquel on souhaite mettre un terme. 

En tant que spécialistes des nuisibles, nous ne sommes pas habilités à intervenir sur les essaims d’abeilles. Nous vous renverrons vers un apiculteur qui fera en sorte de récupérer les abeilles sans leur nuire. Vous en serez débarrasser et elles seront entre de bonnes mains !

 

Comment reconnaître les nuisibles ? 

Chaque nuisible a une taille, une forme et une couleur différente. Il est important de savoir les reconnaître afin de pouvoir traiter le nid de la meilleure façon.

La guêpe est noire et jaune avec des tâches, mesure entre 15 et 25mm, et a une pilosité quasi nulle.

Le frelon asiatique est de couleur plus brun avec de fines bandes jaunes/orangées. Il mesure entre 20 et 25mm, avec une tête noire et une face jaune/orangée.

Le frelon européen est presque tout jaune avec quelques motifs noirs (comme la guêpe) et peut mesurer jusqu’à 35mm. 

A l’inverse des nuisibles, les abeilles et les bourdons sont des insectes nécessaires à la conservation de la biodiversité et sont plus facilement reconnaissables.

L’abeille est de couleur noire et jaune avec une pilosité importante. Elle est dotée d’un dard, qui lui permet d’injecter son venin. Elle mesure entre 9 et 15mm en moyenne.

Le bourdon est un insecte plus gros que les autres hyménoptères, avec un corps recouvert entièrement de poils. Il est de couleur noir et jaune et mesure entre 6 et 25mm en moyenne. Il est très reconnaissable par le bourdonnement qu’il émet. 

 

Que faire en cas de nid de guêpes ou de frelons ?

Le frelon asiatique n’est pas plus dangereux pour l’homme que n’importe quel autre frelon, par contre il est un redoutable prédateur pour tous les insectes pollinisateurs et en particulier pour les abeilles

En effet, un nid de frelons asiatiques peut avec ses 2 000 individus, tuer 15 000 abeilles par jour.

Les frelons asiatiques peuvent se sentir menacés et attaquer en groupe si vous êtes trop proche de leur nid et que vous faites des mouvements brusques . Plus le nid est gros, plus la distance de sécurité à respecter doit être grande.

Il est donc important de se tenir éloigner le plus possible des nids de guêpes ou de frelons afin de mettre en sécurité tous les membres de sa famille. Le mieux est de faire appel à  un spécialiste pour éradiquer ces nuisibles, qui agira avec une tenue de protection et les produits les plus adaptés.

N’essayez pas de vous débarrasser d’un nid tout seul sans protection avec les produits de grandes surfaces, vous risquerez de vous faire piquer et que cela devienne grave.

 

Quand intervenir sur un nid de guêpes ou de frelons ?

 Les frelons asiatiques vont construire un nid qui va leur servir d’abri durant toute la saison. 

A la fin de l’année, presque toute la colonie meurt sauf les futures reines qui sont près de 200 environ. Elles vont se trouver un abri (comme un trou dans un arbre) pour passer la saison froide.
Seulement 10 à 15 reines vont survivre à l’hiver et ainsi s’éparpiller pour former leur nid respectif à partir du mois de mars.

Les nids de guêpes sont fabriqués à partir de différents fragments de bois qui vont ensuite être transformés. À l’automne, la reine fécondée commence à créer son nid pour pondre et élever les larves, dans des endroits facilement accessibles (comme sous les gouttières, dans les troncs d’arbres, dans les cheminées, sur les sols…).

En été, il est fréquent de trouver un nid de guêpe dans le jardin. Au début, le nid élaboré par la reine est de petite taille, similaire à une balle de golf. Lorsque les larves deviennent des guêpes ouvrières, elles interviennent pour agrandir le nid et former un nid plus grand qui peut atteindre la taille d’un ballon de rugby.

Si vous détectez un nid de guêpes ou de frelons près de votre habitation, vous devez intervenir rapidement avant qu’ils ne soient plus nombreux et que cela devienne dangereux.

 

Que faire en cas de piqûres ?

Généralement, ces insectes ne vous feront aucun mal sauf si vous faites des gestes qui risquent de menacer leur nid comme couper l’arbre sur lequel est le nid, tondre le gazon, s’approcher trop près d’eux…  

Pour les frelons, les femelles seulement sont dotées d’un dard et peuvent piquer, mais à plusieurs reprises, contrairement aux abeilles.

Les frelons asiatiques sont particulièrement nocifs par leurs piqures traumatisantes voir parfois même mortelles. C’est pour cela qu’il est très important d’éloigner les frelons asiatiques de votre domicile.

Les réactions toxiques et allergiques représentent quelquefois une urgence médicale pour lesquelles une hospitalisation est la plus souvent préconisée.

Pour avoir davantage d’informations sur les conduites à  tenir en cas de piqûres par ces différents hyménoptères, n’hésitez pas à  consulter le site d’Ameli via ce lien.